REPRESENTER

Aux niveaux européen et mondial. Au niveau national et au niveau local.

CONSEILLER

Les edv répondent aux demandes de ses adhérents dans les domaines juridique, social et fiscal.

FORMER

Nous formons les adhérents aux évolutions métier afin de répondre aux nouvelles exigences du secteur du tourisme.

TO

Voyages en France

Distributeurs et assembleurs voyage

Voyages d'affaire

Voyages groupe/jeune

Organisateurs séminaires congrès, incentives, foires, salons

Rejoignez-nous! Adhérez aux EDV

4

Régions

21

Départements

169

Adhérents immatriculés

385

Agences adhérentes

Yannick FAUCON - PRESIDENT

RESANEO
bureau@edv-aura-centrest.fr

Franck Chapus

MONDEA Voyages
bureau@edv-aura-centrest.fr

Pascal GIRARDOT

Voyages GIRARDOT
bureau@edv-aura-centrest.fr

Véronique VISSE

BURGUNDY TOUR
bureau@edv-aura-centrest.fr

Gerard la Rocca

EVAO Voyages
bureau@edv-aura-centrest.fr

Jean Marc FOLLIET

CAP Junior
bureau@edv-aura-centrest.fr

Philippe LEFUR

Keep Call
bureau@edv-aura-centrest.fr

Claire Vert

Stratégy Voyages
bureau@edv-aura-centrest.fr

Anaïs Defontaine

Vision d'Ailleurs
bureau@edv-aura-centrest.fr

Eric GRANGE

Oasis Voyages
bureau@edv-aura-centrest.fr

Serge URAMEK

Eastpak
bureau@edv-aura-centrest.fr

Yannick REBET

Traces et découvertes
bureau@edv-aura-centrest.fr

Danièle ARMANACH

Trésorière
bureau@edv-aura-centrest.fr

Martine Carle

Permanente
bureau@edv-aura-centrest.fr tel : 06 84 23 48 02
insert image

INFOS CORONAVIRUS !

 


 

Coronavirus COVID-19 :
Position des
organisations professionnelles

 


 


Paris, le 02 mars 2020,

Chère Adhérente, Cher Adhérent,

Une mise à jour du site du Ministère de l’Europe et des Affaires
Etrangères avec la publication d’une information générale peut laisser
penser que les voyages à l’étranger sont déconseillés.

Face à cette communication maladroite, les organisations professionnelles
(EDV et SETO) affirment que ce n’est pas le cas
.

En effet s’il est écrit que « compte tenu de l’évolution de l’épidémie
de Coronavirus Covid-19, il est préférable de différer les déplacements
à l’étranger, dans toute la mesure du possible » il est aussi écrit «
qu’il convient de se référer aux recommandations spécifiques qui
figurent dans les Conseils aux voyageurs du pays concerné. »

Ce qui signifie bien que les pays hors Chine, Corée, Singapour ainsi
que les villes du Nord de l’Italie, ne sont pas déconseillés.

En conséquence, les recommandations émises lors de son point
d’information du 26 février 2020 (SETO) sont toujours en vigueur.

Par ailleurs, pour les zones/pays non déconseillés, face à l’évolution
rapide et quotidienne de la situation et pour répondre aux
interrogations des clients, les organisations professionnelles
recommandent à leurs membres :

– pour les départs jusqu’au 31 mars 2020 inclus, d’étudier les demandes
de report, étant entendu que ceux-ci pourront générer des surcoûts
(notamment aérien) qui devront être facturés sur la base des frais
réels

– Pour les départs postérieurs au 31 mars 2020, d’appliquer les
conditions générales de vente en cas de report et/ou d’annulation.

Enfin les organisations professionnelles rappellent que
concernant les conditions d’annulation d’un voyage à forfait, le Code
du Tourisme prévoit dans son Article
L. 211-14. II
une double condition à la possibilité
d’annuler sans frais
: s’il faut effectivement que surviennent dans
le pays un ou plusieurs « événements exceptionnels et inévitables », il
faut également et concomitamment que ces évènements empêchent la bonne
exécution du contrat.

Bien entendu, dans le souci constant de l’intérêt de la clientèle, des
agences de voyage et des tour-opérateurs. ces mesures pourront être
modifiées à tout moment.

> Télécharger
la note commune au format PDF

Contat EdV :
Valérie Boned – 01 44 01 99 11 – v.boned@entreprisesduvoyage.org

 

Pour vous aider dans le traitement de vos dossiers, le service
juridique des EdV vous propose un rappel des dispositions du code du tourisme
applicables
:

1/ Voyages scolaires en cours à l’étranger :

Le Ministère de l’Education nationale indique dans sa note « Covid 19 – Foire
aux Questions –-FAQ » que tous les voyages à l’étranger doivent être
interrompus.
Nous constatons que cette demande d’ordre général de retour anticipé n’est
pas liée à la situation sanitaire des pays de destination.
L’article L211-16 du code du tourisme précise les conditions dans lesquelles
un voyageur peut demander un retour anticipé à la charge du professionnel (si
le professionnel a vendu le transport).
Un retour anticipé des voyageurs à la charge du professionnel n’est prévu par
la loi que si l’agence/ le TO n’est pas en mesure de délivrer les prestations
vendues au client. (par exemple hôtel fermé, plusieurs excursions impossibles
à exécuter, etc..). Cette non-conformité doit perturber considérablement
l’exécution du voyage pour que le client s’en prévale.
En dehors de cette situation, si le voyageur prend l’initiative de demander
la modification de son contrat de voyage, rien dans le code du tourisme ne
s’oppose à ce que le professionnel applique les frais liés à cette
modification (exemple : retour anticipé, rachat de billets d’avion).

2/ Pour vos prochains départs :

Le Ministère des affaires étrangères mentionne désormais de « différer les
déplacements à l’étranger, dans la mesure du possible ». Le Ministère de
l’Education nationale recommande « d’annuler préventivement les voyages
programmés sur d’autres zones que le territoire national ».
Nous rappelons qu’au terme de l’article L211-14 du code du tourisme, « le
voyageur a le droit de résoudre le contrat avant le début du voyage ou du
séjour sans payer de frais de résolution si des circonstances exceptionnelles
et inévitables ont des conséquences importantes sur l’exécution du contrat ou
le transport de passagers ».[1]
Deux conditions cumulatives sont donc nécessaires pour que le voyageur puisse
prétendre à une annulation sans frais du séjour :
1/ des circonstances exceptionnelles et inévitables sur le lieu de
destination ou à proximité immédiate de celui-ci

2/ des conséquences importantes sur l’exécution du contrat (prestations non
fournies)
Nous faisons le constat que la recommandation du Ministère des affaires
étrangères, rédigée en termes généraux, ne concerne pas le lieu de
destination des clients. Une demande d’annulation sans frais n’est
juridiquement pas fondée dès lors que le séjour peut être exécuté
normalement conformément à ce que prévoit le contrat de voyage.
NotaBene : Bien entendu, le traitement commercial des dossiers selon vos
disponibilités et celles de vos prestataires est à prioriser (cf note SETO /
EdV ci-dessus).

3/ Dans la mesure du possible, préparez le SAV dès maintenant

Vous êtes nombreux à nous signaler des situations tendues avec vos clients.
Des dossiers en service après-vente, voir en contentieux apparaissent ainsi
comme inévitables.
La situation actuelle est nouvelle. Ni les textes, ni la jurisprudence ne
permettent de répondre complètement à toutes les questions qu’elle soulève.
Dans la mesure du possible, il vous est recommandé de préconstituer les
preuves qui pourront vous aider à traiter les dossiers en après-vente :
– Capture d’écran datée des sites officiels français et du pays de
destination permettant de constater l’absence de mesures de restriction sur
le lieu du séjour
– En concertation avec vos réceptifs, conservez tous les éléments permettant
de prouver que les prestations réservées peuvent être exécutées conformément
au contrat de voyage (hôtel, excursions, musées, etc…).
Nous vous proposerons dans les jours qui viennent des modèles type de réponse
à vos clients à adapter selon la situation.

Nous faisons au mieux pour répondre à vos questions dans les meilleurs
délais.
Contact : g.beurdeley@entreprisesduvoyage.org
– Tel : 01 44 01 99 15

Congrès annuel en ALBANIE 29 mai au 01 juin 2020

C’est à Tirana en Albanie que se déroulera, du 29 mai au 01 juin, le Congrès des Entrepreneurs du Voyage organisé par LES ENTREPRISES DU VOYAGE.

Organisé en partenariat avec le SETO, l’APST, l’Office du Tourisme Albanais et Transavia, cette grande messe annuelle permet à la profession de se retrouver afin échanger entre confrères, de débattre autour de tables rondes, d’assister à des ateliers de travail et de découvrir cette destination encore méconnue du marché français. L’occasion également de rencontrer partenaires et prestataires.

Les temps forts


les débats

Comme chaque année le congrès fera la part belle au débats et aux ateliers de travail sur des thèmes en prise directe avec l’activité du voyage

le grand débat posera la question suivante : Le Voyage, « bouc émissaire » du réchauffement climatique ?

Les autre séances plénières programmées sont :

• Ouverture du transport ferroviaire à la concurrence, fragilisation des compagnies aériennes, absence de garantie des passagers, NDC… Quelle place, quels enjeux et quelle valeur pour les agences de voyages?

• Tendances du voyage, retour vers le futur.

• Croisières – clubs : complémentaires ou concurrents ?

• Nos relations avec les clients, les salariés, les fournisseurs, l’environnement évoluent sous l’influence de la RSE (responsabilté sociétale des entreprises)


Le Workshop du Club des Partenaires

Le Club des Partenaires des EdV, composé d’Air France, SNCF, Amadeus, Avis, IFTM, Présence Assistance, HSBC, Western Union Business Solution, MSC Croisières, Orchestra et APG sera présent à Tirana pour venir à la rencontre des professionnels du voyage.
Sous forme de workshop, ils présenteront leurs nouveaux produits et services à l’ensemble des participants.

> Voir le programme sur le site du congrès www.jevo.fr

évènement

Inscrivez-vous à notre Webinar sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

VOTRE NOUVEAU RENDEZ-VOUS EN REGION CENTRE EST !

Une vidéoconférence en direct pour vous donner des conseils
et répondre à vos questions.

Mercredi 04 mars 2020 de 12h à 12h30, en
ligne.

Exclusivement réservé aux
membres des EdV.

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) se traduit par l’implication des entreprises envers les problématiques environnementales, économiques et sociales.

Obligatoire depuis 2017 auprès des grandes entreprises, cette exigence de démarche RSE s’étend aujourd’hui également aux PME avec lesquelles ces groupes ont un lien commercial (la loi PACTE incitant les grands groupes à ne choisir comme prestataires /clients/fournisseurs que des entreprises ayant une démarche RSE.)

Aujourd’hui, TPE et PME ont tout intérêt à s’inscrire dans cette démarche pour ne pas perdre des marchés et/ou contrats car seules les sociétés ayant engagé une démarche RSE seront obligatoirement priorisées et choisies, et pourront répondre aux appels d’offre.

Différenciation (image de marque), innovation, fidélisation des talents, développement durable et performance économique sont autant de raisons de s’engager dans la RSE.

Il est désormais clair que l’entreprise de demain sera RSE ou ne sera pas.

L’objectif de cette videoconférence sera de définir la RSE et ses enjeux ainsi que le process pour sa mise en place.

Intervenant :
Maître Marie-Laure Tarragano, Avocate spécialiste en droit social, vous
donnera des conseils et répondra à vos questions !

évènement

Pour notre convention régionale annuelle, qui s’est déroulée du du 13 au 16 juin 2019 nous avons choisi de faire découvrir aux adhérents de la région Centre Est, une région unique au monde, inscrite au patrimoine de l’Unesco : La Cappadoce. Cet événement s’est déroulé grâce au partenariat avec Turkish Airline.

Ce fut également l’occasion de découvrir le nouvel aéroport d’Istanbul !

Le thème choisi : « Mieux former pour mieux vendre » a permis, lors des séances plénières, d’échanger sur les besoins des professionnels et les formations dispensées par les écoles de tourisme ! Retrouvez ci-dessous les articles liés à cette belle convention : (retrouver la video de l’événement en cliquant sur l’image ci contre)

https://www.tourmag.com/EDV-Centre-Est-la-convention-aura-lieu-en-Cappadoce_a98574.html

https://www.tourmag.com/Convention-Centre-Est-les-EDV-sont-d-attaque-contre-IATA-Booking-et-la-formation-Video_a99144.html

Les EdV Centre Est organisent leur convention en Cappadoce du 13 au 16 juin

https://www.laquotidienne.fr/les-entreprises-du-voyage-partent-en-cappadoce/

http://www.tourismes.tv/index.php/component/content/article/8-features/2389-ttvmag-n-366-du-21-juin-2019?Itemid=101

Partenaires